Mes démarches

BIENVENUE SUR
RONCHIN FACILE

Label des Villes et Villages Fleuris

Ronchin a reçu le label des Villes et Villages Fleuris et s'évertue à embellir la ville en poursuivant son fleurissement.

Depuis 1997, la Commune de Ronchin participe au label des Villes et Villages Fleuris. En 2014, elle a obtenu une fleur grâce a une démarche globale de valorisation de son environnement. En effet, le label constitue un excellent levier pour relier entre elles toutes les actions communales déjà engagées en ce sens. Comme chaque année, l’ensemble des services communaux s’est mobilisé pour promouvoir la démarche de ce label auprès des différents acteurs du territoire.

Aménagement et fleurissement

Chaque année, le service Cadre de Vie de la Ville ajuste son plan global de fleurissement et d’aménagement paysager. Les recommandations du jury du label des Villes et Villages Fleuris y sont systématiquement intégrées.

En 2017, 2.800 vivaces ont été plantées. Elles remplaceront au fur et à mesure les annuelles dans les massifs. Ce type de plantation est systématiquement réalisé en début d’année sur l’ensemble de la commune. En 2019, 750 arbustes et vivaces ont été replantés (remplacement des vivaces mortes, déplacement ou recomposition du massif…). La Ville favorise également l’utilisation du paillage avec des éclats de coco pour ainsi réduire le PH et les besoins en eau. Cette stratégie a permis de réduire considérablement le budget fleurissement et eau de la commune en s’adaptant ainsi aux nouvelles données budgétaires tout en dégageant des ressources pour créer de nouveaux aménagements.

Villes et villages fleuris

En 2017, 2.800 vivaces ont été plantées. Elles remplaceront au fur et à mesure les annuelles dans les massifs. Ce type de plantation est systématiquement réalisé en début d’année sur l’ensemble de la commune. En 2019, 750 arbustes et vivaces ont été replantés (remplacement des vivaces mortes, déplacement ou recomposition du massif…). La Ville favorise également l’utilisation du paillage avec des éclats de coco pour ainsi réduire le PH et les besoins en eau. Cette stratégie a permis de réduire considérablement le budget fleurissement et eau de la commune en s’adaptant ainsi aux nouvelles données budgétaires tout en dégageant des ressources pour créer de nouveaux aménagements.

Les bacs hors sol seront progressivement remplacés notamment par de la végétalisation sur les mûrs des façades. La Ville privilégiera systématiquement la démarche participative et les plantations en pleine-terre dès que cela sera possible.

Un desherbeur à schiste et une binette électrique ont été commandés pour l’entretien des allées principales du cimetière, les allées secondaires seront engazonnées.

Les espaces sont ainsi traités, chacun en fonction de sa nature et de son positionnement dans la ville, dans le respect de l’environnement et de la biodiversité avec un entretien moins rigoureux afin de laisser la nature reprendre ses droits tout en préservant le cadre de vie des habitants.

Stratégie et gestion

Depuis de nombreuses années, la Ville s’est engagée dans une démarche volontaire de développement durable et de gestion raisonnée de ses espaces verts. Ronchin est désormais une ville « zéro phyto ». Plus aucun désherbant n’est utilisé sur la commune. L’ensemble des produits a été confié à la société Sotrenor pour destruction.

En remplacement de l’utilisation de ces produits, le désherbage est désormais manuel (binette/rasette). Pour le nettoyage des caniveaux, la Ville dispose d’une machine performante (Geko) permettant le désherbage mécanique via un système de brosses. Le ramassage se fait actuellement à la main en l’attente de l’arrivée d’une seconde balayeuse. Les agents municipaux utilisent également un desherbeur thermique et du paillage pour limiter les Adventice dans les massifs et les caniveaux ainsi qu’un aspirateur de voirie. Une sensibilisation des habitants est menée parallèlement pour les faire participer au désherbage des caniveaux.

La gestion différenciée des espaces est appliquée sur l’ensemble du territoire. Cette pratique a permis le retour d’insectes tels que les sauterelles Decticelle Bariolée et Phaléroptére Commune.

La municipalité poursuit ses actions de communication par le biais du bulletin municipal, des comités de quartiers, du site internet, des réseaux sociaux et du Conseil Municipal d’Enfants et de Jeunes.